Lettre à l'honorable George W. Bush, gouverneur du Texas, concernant la peine de mort

jeudi, 29 octobre 1998
  • Imprimer
  • E-mail

Par télécopieur

L'honorable George W. Bush
Gouverneur du Texas
State Capitol - Room 2 S.1
Austin, Texas
78711 USA

Monsieur le Gouverneur,

Au nom de l'Organisme catholique pour la vie et la famille, je vous écris pour appuyer le Gouvernement canadien dans sa requête pour obtenir la clémence de M. Joseph Stanley Faulder, citoyen canadien, dont l'exécution est prévue le 10 décembre 1998.

Nous ne pouvons nous empêcher de constater que la date projetée pour l'exécution de M. Faulder coïncide avec la célébration du 50ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, comprenant le droit le plus fondamental pour tous - le droit à la vie. Notre souci pour M. Faulder s'appuie sur la ferme conviction que la vie et la dignité humaine doivent être respectées et protégées en toutes circonstances. À l'approche du 3ème millénaire, ni l'ordre public, ni le bien commun ne justifient l'utilisation de la peine capitale.

Bien que nous ne soyons pas en position d'établir la culpabilité ou l'innocence de M. Faulder, il resterait dans la mémoire collective suffisamment d'irrégularités, incluant la violation de la Convention de Vienne, pour sérieusement se demander si justice a été rendue dans cette cause. Quand la vie d'une personne est en jeu, toutes les précautions devraient être prises pour s'assurer qu'aucune erreur ne soit faite.

Cette cause des plus prenantes est sans nul doute très difficile à vivre pour les amis et les familles de toutes celles et ceux qui sont impliqués et atteints par ce crime. Nous prions, afin qu'après tant d'afflictions, vous puissiez prendre une décision humanitaire.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Gouverneur, l'expression de ma très haute considération.

Adam Exner, o.m.i.
Archevêque de Vancouver
Président
Organisme catholique pour la vie et la famille

c.c. Victor Rodriguez
Président
Texas Board of Pardons & Paroles