Mémoire de la CECC à la Cour suprême du Canada - Renvoi du gouvernement fédéral sur le mariage (sommaire)

jeudi, 05 août 2004
  • Imprimer
  • E-mail

(...)Margaret Somerville, éthicienne canadienne réputée, le dit très bien : «Le mariage comporte la reconnaissance publique du rapport entre les époux et de l'engagement qui les lie, mais cette reconnaissance a pour but d'institutionnaliser la relation de procréation afin de gouverner la transmission de la vie humaine et de protéger et promouvoir le bien-être de la famille qui en résulte. La reconnaissance de cette relation n'est pas recherchée pour elle-même ou pour les deux partenaires, comme elle le serait si l'on étendait la notion du mariage aux couples de même sexe.»(...) Lire la suite...