Imprimer cette page

En famille, accompagner les mourants avec amour

mercredi, 29 avril 2015

Message de l’OCVF à l’occasion de la

SEMAINE NATIONALE POUR LA VIE ET LA FAMILLE

11-17 mai 2015

Chaque année, l’Église au Canada encourage les baptisés à prier et à réfléchir de façon spéciale à l’occasion de la Semaine nationale pour la vie et la famille. Dans la foulée du récent jugement de la Cour Suprême relativement au suicide assisté, il est bon de s’interroger sur l’importance pour la famille d’accompagner avec amour ses proches ou toute autre personne souffrante parvenue à la fin de sa vie. 

L’expérience prouve que ce n’est pas tant la souffrance que la solitude que craignent par-dessus tout les personnes qui voient venir leur dernière heure. Rien ne peut mieux soulager cette souffrance que la présence aimante des membres de la famille.

Aujourd’hui, pour bien des gens, la vie n’a de valeur qu’en fonction de son utilité. Une telle perspective mène facilement à l'abandon des plus vulnérables. On oublie souvent la dignité intrinsèque de la vie humaine – dignité que rien, pas même la maladie, ne peut diminuer. Cette vérité doit être vécue et transmise de génération en génération, et d’abord par notre façon de nous aimer les uns les autres.

En tant que disciples du Seigneur Jésus, nous sommes appelés à imiter son amour par le don de nous-mêmes. Dieu veut que la famille soit le lieu privilégié où nous faisons l’expérience de cet amour inconditionnel – surtout par l’intermédiaire de l’amour désintéressé d’un père et d’une mère. Nous devenons ces personnes aimantes que Dieu nous appelle à être en restant unis au Christ par la prière et les sacrements; c’est là que sa miséricorde nous guérit de nos faiblesses.

Comme l’a si bien dit le Pape François, lors de sa visite aux Philippines en janvier dernier : « En famille, nous apprenons comment aimer, comment pardonner, comment être généreux et ouverts, et non pas fermés ni égoïstes. Nous apprenons à aller au-delà de nos besoins, à rencontrer les autres et à partager nos vies avec eux. Voilà pourquoi il est si important de prier en tant que famille, si important! Voilà pourquoi les familles sont si importantes dans le plan de Dieu pour l’Église ! »

Profitons de cette Semaine nationale pour la vie et la famille pour réfléchir au rôle impressionnant qui a été confié à la famille. Demandons-nous comment nous pouvons mieux refléter l’amour inconditionnel de Dieu dans le contexte de notre vie quotidienne en famille et de nos relations avec d’autres familles. Rappelons-nous ces mots immortels de Saint Jean-Paul II: «  Comme va la famille, ainsi va la nation, et ainsi va le monde où nous vivons.»

FaLang translation system by Faboba